Le_GrAnD_vOyAgE: Mardi, le 23 août 2005

samedi

Mardi, le 23 août 2005

Mardi, le 23 août 2005 :
Aujourd’hui nous sommes sorties de Madrid à huit heures vers Zaragoza,Nous sommes arrivées à Zaragoza à onze heures et demie pour visiter deux zones importantes et différentes de la capitale.

Galacho de Juslibol, placé dans la marge gauche de la rivière Ebro, à 5 km du centre ville de Zaragoza.

L'habitat traditionnel dans les cavernes, le château médiéval de Miranda ou les vestiges du village ibérien nous parle d'autres références culturelles qui forment la présence humaine séculaire concernant de trois voisinages ruraux qui lui soutiennent son caractère traditionnel près du centre ville.


Nous avons vu:«El galacho»: le mot aragonais qui désigne l'ancien lit de la rivière qui est colonisée par la végétation, celui de Juslibol a été formé après la grande inondation de l'Ebro en 1961. C'est le «galacho» le plus récent formé par l'Ebro et, probablement, le dernier, parce que c’est la rivière réglée par des proies et canalisé par les travaux de défense.


Les lacs: les extractions de gravier pour la construction dans les années 70 ont laissé un jeu de lacs placés entre l'ancien lit de rivière de la rivière et l’actuel. Avec le temps et la croissance de la végétation ils ont passé d'être des espaces dégradées à l'ayant de la grande qualité esthétique.


Nous avons vu aussi: La steppe et Le Bosquet ou la Forêt de Banque.Nous avons mangé au Restaurant Aldaba (C. Santa Teresa 26, Zaragoza-50190), Fondé en 1980. Le menu a été (40,30 €):


Salade de crevettes rouges à ajilimoji avec perles de melon et alguesLes reins de cabillaud avec son cocochas et son grains, à pil pil avec piperradaEn suçant petit agneau rôti au four avec romarin et son pommes de terreLait caillé domestique avec mousse de noix, glace de miel et confiserie de regaliz


Nous avons visité la Basilique de Pilar, sur les bords de la rivière Ebro, d'art baroque.


La tradition dit que la Vierge Marie est allée à Zaragoza la nuit du 2 janvier 40, pour consoler l'Apôtre Santiago qui prêchait là. Elle a apporté la Colonne ou le Pilier pour construire la première chapelle, qui serait aussi le premier temple de Marian de l'histoire. Celle-ci a résisté la bombe qui est tombée dans la Guerre civile espagnole. Á l'intérieur, la Colonne Sacrée de la Vierge a été respectée.


Nous sommes sorties vers Tarragona pour aller à six heures à la plage près de notre hôtel, Calafell, avec le Drapeau Bleu en 2005, de sable d'or et la mer calme. Il y a tellement d’ infrastructures qu’il est très demandé tant par les habitants de Calafell que par le grand nombre de touristes qui viennent à Costa Dorada pour passer quelques jours afin de se détendre. En plus, celui-ci a un club nautique qu’ il est situé dans la plage.


Nous avons dîné dans la terrasse de l'Hôtel Kursaal (Avda. Sant Jeanne de Déu 119, Calafell-43820) menu choisi de sa spécialité de lettre dans pêché. Nous nous reposerons pour suivre demain notre visite pour Tarragona (71 € chaque personne + 7%).